Profondément ancré dans les deux rives de la Méditerranée. Le oudiste toulousain Lakhdar Hanou à créé les spectacles « Kafila », « les Doigts teintés », « Nassaj ». Il a participé à d’innombrables projets autour du Maghreb et de l’Orient. Son dernier Album, « Ne fût-ce qu’en Chine » a été très bien reçu par la critique. Il a été diffusé sur les « coups de cœur » 2016 de Françoise Degeorges (émission Couleurs du Monde sur France Musique). Anne Berthod en a signé un très bel article, récompensé des 3 T dans Télérama. Ainsi qu’Etienne Bours dans Trad Mag de mars/avril 2016 (n°166).

Toutes ces initiatives ont été réfléchies et expérimentées au oud (luth arabe) à travers l’échange artistique. Les compositions originales de Lakhdar Hanou traduisant son identité et son esprit par le collectage de pièces mythiques et/ou mystiques du Maroc à la Turquie.

Un récital laissant place au oud réunit toute son « oriental experience » de ces dix dernières années. Un univers qui alterne entre l’intime, le chaleureux et des instants de virtuosité.

Lakhdar Hanou, interwiew Téléyaya

Ecouter et voir